46 M€ pour la vente Rétromobile 2015 – Collection Baillon

La Collection Baillon, du nom de cet industriel génial et passionné de l’Ouest de la France, qui a sauvé un grand nombre de voitures alors destinées à la casse entre 1950 et 1970, a totalisé 25,15 M€ . Les 59 lots de cette « sortie de grange » ont tous été vendus, souvent en multipliant par 2, 4, 6, 10 et 20 l’estimation, parmi lesquels deux records du monde (cf ci-dessus). L’exposition publique, scénographiée pour rendre hommage au musée rêvé par Roger Baillon, a vu défiler près de 15 000 personnes par jour, parfois venues spécialement de l’étranger pour admirer de près ces « belles endormies ». La vacation a été marquée par une préemption du Musée de l’automobile de Compiègne, le lot 33, une Panhard-Levassor Dynamic X76 coupé junior circa 1936. Cette acquisition souligne la valeur patrimoniale de l’Automobile.a2

Les plus grosse vente :

  • La Ferrari 250 GT SWB California Spider, de 1961, star incontestée de la vente c’est vendu 16,3 M€.
  • Maserati A6G 2000 Gran Sport Berlinetta Frua 1956, c’est vendu 2 M€.
  • 1966 Ferrari 275 GTB Berlinetta, c’est vendu 1,9 M€.
  • Talbot-Lago T26 Grand Sport SWB par Saoutchik 1949, pour 1,7 M€.
  • 1938 Mercedes Benz 380 K Cabriolet A, pour 1,4 M€.
  • 1968 Bizzarrini 5300 GT Strada (record mondial pour ce modèle), 1,2 M€.
  • 1962 Maserati 3500 GT Spider Vignale, 858 200 €.

Matthieu Lamoure, directeur d’Artcurial Motorcars, a déclaré :

« Ces résultats exceptionnels sont le fruit d’un travail mené pendant 6 mois. La communication de la Collection Baillon a fait le tour du monde. Dans une salle comble, des acheteurs du monde entier se sont déplacés pour rendre un vibrant hommage à Roger Baillon. Ce triomphe souligne la passion universelle pour l’Automobile. C’est un ensemble historique, un succès historique. »

A l’issue de cette vente marathon, qui a duré plus de 11 heures, pour 59 automobiles le total est de : 46 165 983 € de quoi faire rêver. 8 nouveaux records mondiaux aux enchères ont été décrochés

Soyez le premier á laisser un commentaire sur "46 M€ pour la vente Rétromobile 2015 – Collection Baillon"

Laisser un commentaire